La tendinopathie patellaire - Pistes de rééducation

La tendinopathie patellaire, ou enthésopathie patellaire, est une pathologie se manifestant par une douleur à la pointe de la rotule, le plus souvent en lien avec une surcharge de sollicitations sur le tendon rotulien. C’est une pathologie fréquente dans les sports impliquant de nombreux sauts tels que le volley, le basket… et c’est pourquoi elle est aussi appelée « jumper knee ». Voici une rapide revue de la littérature concernant la rééducation de cette pathologie.


D’une manière générale, dans les premiers temps de la rééducation, on va chercher à contrôler les phénomènes compressifs sur le tendon (1), et c’est d’autant plus vrai sur ces tendinopathies d’insertion. On évitera donc les trop grandes flexion de genou dans les exercices, avant de les réintégrer progressivement au fur et à mesure de l’évolution.

Bien que ce soit discutable, la majorité des études ne se fient qu’à la douleur afin de doser les exercices de rééducation et leurs évolutions : on tolérera une douleur pendant l’exercice de 4/10 (0 étant sans douleur, 10 la pire imaginable). Les douleurs de tendinopathies peuvent être retardées (le lendemain par exemple).


L’évolution des exercices sera la suivante :

- Isométrique dans un premier temps, ce qui permettrait une diminution des douleurs, notamment dans l’heure qui suit les exercices. Ce type d’exercice peut donc être utilisé en saison, avant un match par exemple. (2) (3)

- Renforcement isotonique.

- Exercices de plus en plus fonctionnels et de moins en moins analytiques.

- En fin de rééducation, on rajoutera la vitesse, la plyométrie…

- avant le retour au sport.

On modulera dans chacune de ces étapes l’intensité, le volume, la fréquence et le type d’exercices.


Ces exercices ont pour but de « charger » le tendon progressivement afin de le préparer aux différentes sollicitations sportives. On pourrait parler de contraintes « mécaniques ». Parallèlement à ces exercices, il est pertinent d’ajouter des contraintes « physiologiques » : pas ou peu de contraintes mécaniques sur le tendon mais une activité physique autre (cross-training : natation, vélo…). Ces activités cardio auront plusieurs bénéfices : reprendre une condition physique avant la reprise du sport, mobiliser les articulations, changer d’air… ce qui n’est pas négligeable quand les douleurs limitent les autres activités sportives !


Le protocole proposé ci-dessous est issu de différents articles de la littérature scientifique (4) (5) (6), mais n’est évidemment pas le guide ultime et universel. Il est indispensable de l’adapter et de l’individualiser !

Il est à noter que l’application d’un strap ou la correction de la biomécanique peuvent aussi avoir leur place dans la rééducation. (7) Mais comme souvent, c’est surtout la quantification et la gestion des contraintes mécaniques qui est primordiale (8) !


Enfin, n'oublions pas qu’une rééducation de type HSR ( Heavy Slow Resistance) apporterait des résultats équivalents au protocole précédent et ce plus rapidement. L’une des principales problématiques est que cela requiert un matériel spécifique. C’est pourquoi nous ne le détaillons pas ici. (9) (10)



Proposition de protocole



Isométrique (statique)

5x 45sec jusqu’à 70% RM. 1 à 2 min de repos. Tous les jours, 2x/jrs.

Chaise à quadriceps ou Spanish squat - 30 à 60° de flexion de genou.

=> Augmentation progressive de l’angle de flexion

Isotonique lent et lourd / renforcement musculaire

4 séries de 8 rép. 4sec concentrique/4 sec excentrique. 30sec de repos. 3 à 5 fois / semaines selon douleurs.

Chaise à quadriceps, presse, squat (éventuellement unipodal et/ou sur plan incliné), fente avant, charge additionnelles… Entre 10 et 60° de flexion de genou, jusqu’à 90° selon douleurs.

Les jours off, continuer l’isométrique. Si la douleur reste stable, observe 48h de repos. Si elle augmente, au moins 72h. Si elle diminue, possibilité d’augmenter la fréquence ou l’intensité. Augmentation de charge progressive (2kg, 4kg, 6-12kg), puis de la vitesse.


Exercices fonctionnels

Rester progressif. Descente escaliers (step-down), course à pied, … En continuant en parallèle les exercices de force.


Exercices plyométriques : rapides et dynamiques

3 séries de 6 à 8 rép. 2 minutes de repos. 1 fois tous les 3 jours.

Montée de genou, fentes avants sautées, sauts et réception de sauts, course, changements de direction, changements d’allure…

Les jours off, continuer l’isométrique puis le renforcement.


Bibliographie

1. Goom, T. Running Physio. [En ligne] 3 March 2013. https://www.running-physio.com/tendon-staging/.

2. Rio E, van Ark M, Docking S, Moseley GL, Kidgell D, Gaida JE, van den Akker-Scheek I, Zwerver J, Cook J. Isometric Contractions Are More Analgesic Than Isotonic Contractions for Patellar Tendon Pain: An In-Season Randomized Clinical Trial. Clin J Sport Med. May;27(3):253-259, 2017.

3. Rio E, Purdam C, Girdwood M, Cook J. Isometric Exercise to Reduce Pain in Patellar Tendinopathy In-Season: Is It Effective "on the Road"? Clin J Sport Med. May;29(3):188-192, 2019.

4. Rudavsky A, Cook J. Physiotherapy management of patellar tendinopathy (jumper's knee). Journal of physiotherapy . August, 2014, Vol. 60(3).

5. Clinic, Delaware Physical Therapy. www.udpt.com. [En ligne] July 2016. https://cpb-us-w2.wpmucdn.com/sites.udel.edu/dist/c/3448/files/2016/10/Patellar-Tendinopathy-Treatment-Protocol-21sjaim-yi2e4k.pdf.

6. Malliaras P, Cook J, Purdam C, Rio E. Patellar Tendinopathy: Clinical Diagnosis, Load Management, and Advice for Challenging Case Presentations. jospt. November, 2015, Vol. 45(11).

7. Rosen AB, Ko J, N Brown C. Single-limb landing biomechanics are altered and patellar tendinopathy related pain is reduced with acute infrapatellar strap application. Knee. Aug;24(4):761-767, 2017.

8. van Rijn D, van den Akker-Scheek I, Steunebrink M, Diercks RL, Zwerver J, van der Worp H. Comparison of the Effect of 5 Different Treatment Options for Managing Patellar Tendinopathy: A Secondary Analysis. Clin J Sport Med. May;29(3):181-187, 2019.

9. Hughes, Mick. mickhughes.physio. [En ligne] 21 juin 2016. https://www.mickhughes.physio/single-post/2016/06/21/Patella-Tendon-Pain?fbclid=IwAR1aUu4-PVkTam89sYQPu_BnGO_VTGEGAiJPaL0LZE8ZHYGjqjI0F_rXu-4.

10. Drexel Medicine. [En ligne] https://drexelmedicine.org/patient-services/sports-medicine/more-about-sports-medicine/heavy-slow-resistance-training-for-patellar-tendinopathy/.

11. Van Ark M, Cook JL, Docking SI, Zwerver J, Gaida JE, van den Akker-Scheek I, Rio E. Do isometric and isotonic exercise programs reduce pain in athletes with patellar tendinopathy in-season? A randomised clinical trial. J Sci Med Sport. Sep;19(9):702-6, 2016.

Post à la une
Posts récents